Location de vélo : Tout savoir sur le métier de loueur de vélo

Devenir loueur de vélo !

Comment devenir loueur de vélo ? 

Vous souhaitez donner du sens à votre travail et privilégier le contact humain ? Bonne nouvelle 🎉 vous êtes sur la bonne piste !

Être loueur de vélo est une activité où l’humain et la mobilité sont au centre de vos préoccupations. 

Votre objectif ? Proposer la meilleure expérience à vélo à vos visiteurs. 🚲

👉 Pour réussir ce nouveau défi professionnel sereinement voici nos conseils issus d’une analyse de terrain de plus de 8 ans au contact des loueurs et acteurs du tourisme à vélo. 

I. Le marché de la location de vélo en pleine croissance

Cela ne vous aura pas échappé, en vacances comme au quotidien, les vélos sont partout ! Et ce n’est que le début. La France est 2ème sur le podium des destinations pour pratiquer le tourisme à vélo (derrière l’Allemagne) et de nombreux efforts sont mis en place pour devenir la destination phare pour le tourisme à vélo !

Depuis les années 2000, il y a une forte volonté de développer des politiques cyclables à l’échelle nationale et locale. Les infrastructures se multiplient (voies cyclables, balisage des itinéraires, etc.), les informations sont de plus en plus structurées et accessibles (Cf le site France Vélo Tourisme & les déclinaisons de sites par grand itinéraire cyclable)  et les services adaptés aux pratiquants se développent rapidement (+ de 6 000 prestataires labellisés « Accueil Vélo »).

En parallèle, la pratique du vélo croît fortement. Selon Vélo & Territoires, la fréquentation cyclable (tourisme & pratique du quotidien) a augmenté de 28% en 2020 (hors périodes de confinement). 

L’intérêt croissant pour le tourisme à vélo peut s’expliquer par de multiples facteurs :

  • Une volonté de voyager de façon plus éco-responsable ; 
  • Un désir de voyager proche de chez soi et dans des territoires peu denses (lié en partie à la crise sanitaire) ;
  • Un attrait pour ces nouvelles offres touristiques (Loire à vélo, Vélodyssée, Vélomaritime …) ;
  • Ou encore l’essor des vélos électriques qui permet d’élargir les pratiques et mettre ou remettre en selle certains pratiquants.

On a tous une bonne raison pour devenir à son tour touriste à vélo, il s’agit d’une tendance de fond qui s’accélère d’année en année.

Télécharger notre guide gratuit de la location de vélo !

II. Les chiffres clés de la location de vélo

En séjour, les touristes à vélo sont 12% à louer leur vélos*, soit + de 4 millions d’individus lorsqu’on cumule les pratiquants français & étrangers. 

Selon le réseau de loueur Ouibike, les clients réservent en moyenne 15 jours en avance et privilégient de plus en plus la réservation en ligne. Ils réservent en moyenne 2,4 vélos pour une durée de 4 jours. 

Les paniers moyens sont plus élevés en ligne (près de 200 euros TTC) car ils ajoutent différents accessoires tels que des sacoches ou encore des portes smartphone. 

Concernant les vélos sélectionnés, le vélo électrique représente désormais 1 réservation sur 2 ! Et sans surprise, ce sont les VTC (classique et électriques) qui sont les plus plébiscités car comme vous le verrez par la suite, les ⅔ des clientèles sont des clientèles « loisir » qui souhaitent avant tout se promener et passer un moment de détente à vélo et ne sont pas dans une pratique dite « sportive ». 

Concernant l’activité de loueur de vélo, il s’agit d’une activité viable et rentable !

Cela nécessite une bonne gestion au quotidien et demande de se mobiliser tout au long de la saison pour maximiser chaque jour la location de sa flotte. 

Une bonne présence en ligne ainsi que des partenariats avec les acteurs locaux vous garantira une réussite rapide de votre entreprise. 

Le modèle économique de la location se base essentiellement sur l’achat d’une flotte de vélo, la location pendant 1 à 3 années puis la revente des vélos en produit d’occasion pour des particuliers à un prix intéressant. 

La question qui revient souvent : combien de vélos prendre pour créer son entreprise et quel investissement est nécessaire pour devenir loueur de vélo ? 

Cela va dépendre de votre capacité de financement ainsi que du coût de votre loyer, il s’agit de votre charge principale après l’achat du vélo et la gestion de votre personnel. 

Nous conseillons de se lancer avec une flotte d’au moins 50 vélos, pour un budget prévisionnel entre 50 000 et 80 000 € pour démarrer sereinement et activer l’ensemble des leviers d’accompagnement et de communication. 

La location d’accessoires, la vente de petit matériel, la livraison et la réparation sont également des actions qui peuvent accroître la rentabilité de votre entreprise de location de vélo.

Envie d'en savoir plus sur le métier de loueur de vélo ?

III. Les profils de loueurs de vélo

L’offre de location de vélo est très disparate selon les territoires. Il existe en France environ 5 000 structures proposant de la location de vélos. 

On distingue : 

  • Les loueurs de vélo : Il s’agit de leur activité principale, ils disposent d’une flotte de plus de 50 vélos
  • Les magasins de cycles : ils disposent de quelques vélos en test à la location ou font de la location comme activité complémentaire
  • Les hébergeurs / Office de Tourisme : ils disposent de vélos en location pou rendre services à leurs usagers. Ces vélos peuvent être leur propriété ou ils peuvent sous loués via un loueur de vélo partenaire.
  • Les vélos en libre service : ce service existe essentiellement dans les grandes villes et correspond à un usage de très courte durée, avec des vélos peu adaptés pour sortir de la ville. 

On remarque donc une offre très disparate et encore incomplète sur un grand nombre de territoire. De plus, comme vu plus haut les demandes sont en constante évolution, il est donc nécessaire de créer des offres de services de location complètes et adaptées à ces usagers à vélo.

IV. Réussir sa création d’entreprise de vélo

Identifier les clientèles sur votre territoire ciblé :

Comme dans tout projet de création d’entreprise, il est essentiel de bien comprendre les besoins et attentes des clientèles. Commencez donc par passer du temps sur le territoire ciblé et observez les pratiquants à vélo. Sont-ils des touristes à vélos, des excursionnistes ? Utilisent-ils leur propre vélo ou un vélo de location ? Sont-ils en famille, seuls, entre amis ? Quelle tranche d’âge ? Quels sont les moments de pic de fréquentation ? 

Afin d’affiner vos recherches, n’hésitez pas à échanger avec ces pratiquants et également vous renseigner auprès de l’office de tourisme ainsi qu’auprès des prestataires touristiques du territoire. Ils vous apporteront des données clés sur les clientèles locales !

Trouver une localisation propice à la location :

Connaître les clientèles est une première étape, se faire connaître en est une autre ! Pour cela, un élément crucial est votre positionnement géographique. Selon la typologie du territoire, il sera important d’être à proximité d’une voie verte, d’une gare ou encore à proximité du débarcadère si vous vous trouvez sur une île. 

Pour vous implanter, vous pourrez bien sûr disposer d’un local commercial, mais il existe aussi d’autres astuces pour disposer d’un local éphémère à un lieu stratégique. Vous pouvez par exemple déployer un container-location, travailler en partenariat avec un hébergeur, un office de tourisme… Le tout est de travailler en bonne intelligence avec les acteurs locaux.

Proposer une expérience complète :

Un bon loueur de vélo sait que le métier de loueur ne s’arrête pas à la fourniture de vélos et que les clients attendent un service complet. 

La tendance nous montre que les clients réservent environ 15 jours avant la prestation, désormais majoritairement en ligne. Il est donc fortement conseillé de permettre la réservation en ligne via votre site internet. 

Lors de la réservation (en ligne ou en boutique), il est important de présenter des vélos adaptés aux pratiquants et au territoire. Ces vélos doivent donner confiance, ils représentent la fiabilité du loueur. Vous pouvez également proposer différents accessoires gratuits (ex : kit de réparation) et d’autres payants (casques, bagagerie …). Vous pouvez également proposer des services supplémentaires afin de vous différencier tels que des cartes, application de guidage, assurance casse & vol. Si vous ciblez les clientèles en itinérance, d’autres services peuvent s’ajouter comme le portage de bagage. 

Lorsque le client vient en boutique, s’il a déjà fait sa réservation en ligne, rien de plus rapide ! D’autant plus si vous proposez une assurance 0 caution, il vous suffit de lui remettre les vélos & accessoires. Vous disposez donc davantage de temps pour le conseiller sur le meilleur itinéraire du coin en fonction de ses envies. 

Enfin, lorsque le client rapporte le vélo, demandez lui son feedback et demandez lui de déposer un avis sur les plateformes, cela vous garantira une meilleure visibilité sur le web !

Parlez-nous de votre projet et faites-le décoller avec nos experts !

Devenirloueurdevelo

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues

Devenir loueur de vélo

Devenirloueurdevelo est édité par ouibike pour accompagner les futurs loueurs de vélos & les entrepreneurs à se lancer dans la location de vélo en toute confiance.